Communication avec les morts, quand la science teste les médiums

Communication avec les morts, quand la science teste les médiums

Les médiums assurent pouvoir communiquer avec les morts mais, bien souvent, ils ne sont pas pris au sérieux alors, pour tenter d’éclaircir les choses, des scientifiques se sont penchés sur ces pouvoirs extralucides.

Une équipe de chercheurs a mené une étude pour recueillir des données psychométriques, cérébrales et électrophysiologiques de six médiums  ayant déjà fourni des informations précises sur des personnes décédées.

Chaque participant a effectué des tests, dans le premier test chaque médium a reçu le prénom d’une personne décédée avec obligation de lui poser 25 questions très personnelles. Après chaque question, on a demandé au médium de bien réfléchir aux réponses qu’il recevait du défunt puis de lui répondre oralement. Chaque réponse a été enregistrée puis notée pour son exactitude par les personnes qui connaissaient la personne décédée.

Pour 3 médiums la précision des réponses indiquait qu’elles n’étaient pas dues au hasard et le lien entre la précision et l’activité cérébrale pendant la  communication avec les morts était exceptionnelle.

Les chercheurs ont découvert que l’activité cérébrale pendant la communication médiumnique était significative.

Dans un deuxième test, les médiums ont été invités à expérimenter quatre états mentaux différents pendant 1 minute.

  1. Penser à une personne vivante connue
  2. Écouter une biographie
  3. Penser à une personne imaginaire
  4. Interagir mentalement avec une personne décédée connue

Les êtres humains utilisent un petit pourcentage de leur cerveau mais nous en utilisons davantage lorsque nous entrons dans des états altérés de conscience comme la méditation, le rêve lucide ou en essayant de communiquer avec les morts.

Cette situation suggère que nous sommes plus alertes, conscients et attentifs dans ces états.

Les différences dans l’activité cérébrale suggèrent que la communication avec le défunt provient probablement d’un état mental distinct de la pensée ordinaire.  Les résultats entre différents états mentaux ont troublé les chercheurs qui ont observé que la  correspondait  aussi avec une modification de l’activité oculaire et musculaire.

Les chercheurs ont conclu que l’expérience de communication avec les morts provient sans doute d’état mental distinct incompatible et différent de l’activité cérébrale de la pensée ordinaire ou de l’imagination. 

Ils ne peuvent affirmer que les études prouvent de manière définitive que les médiums ont bien eu une communication mentale avec le défunt, mais l’exactitude des résultats des tests et l’activité cérébrale unique des mediums  appellent certainement une enquête plus poussée sur ce phénomène étudié dans la littérature scientifique et dans les sciences occultes

8 pierres et cristaux qui facilitent la grossesse et l’accouchement
Principaux points d’acupressure à utiliser pour les cas d’urgence

Voir aussi :