Les origines du yoga

Le yoga est de plus en plus pratiqué souvent davantage pour ses bienfaits sur le physique que pour ses bienfaits sur le mental, pourtant les deux sont liés et  l’état psychique et physique sont améliorés en même temps après quelques mois de pratique régulière.

Certains médecins réputés, voient dans le Yoga une aide précieuse à la prévention contre certaines maladies chroniques.

Le yoga  est une discipline visant, par la méditation, l’ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.

Les origines du yoga

Le yoga n’exclut pas le plan métaphysique du plan physique et du plan mental. Il ne sépare pas la matière de la pensée.

Sa méthode englobe toute la connaissance, la structure du monde apparent, la formation de la pensée, le rôle de l’énergie qui donne naissance a l’un et a l’autre, et, au-delà, la puissance énergétique et créatrice dont le monde est issu. Par la méthode de la réintégration, il permet de percevoir la nature des représentations mentales et de la conscience et d’arriver a l’union avec la forme subtile de l’être

Origine du mot yoga

Le yoga est l’une des six écoles (ṣaḍdarśana) de la philosophie védique. Le mot de « yoga » vient du sanskrit, signification est bien plus large que la définition généralement donnée «d‘union».

Sa racine sanscrite yuj signifie “atteler, unir”.

Le mot “yoga” a, en sanskrit, les sens suivants :

1) action d’atteler ;

2) méthode pour dresser les chevaux ;

3) mode d’emploi, technique ;

4) discipline spirituelle ;

5) Raja-Yoga ;

6) Hatha-Yoga ;

7) état d’union ou d’unité de l’être subjectif avec le Suprême .

On voit donc que le yoga est à la fois la méthode, le moyen, et le but.

Le Hatha-Yoga

Pour une majorité d’occidentaux, le yoga se résume à l’Hatha-Yoga. Pourtant, non seulement ce n’est pas la seule forme de yoga, mais même, la forme proposée en Occident est très éloignée de ce qu’est réellement le Hatha-Yoga traditionnel.

En effet, le Hatha-Yoga, traditionnellement, n’est pas une forme de gymnastique douce mais une voie spirituelle a part entière, qui plus est une voie abrupte et dangereuse réservée à une élite d’individus prêts à brûler les étapes de la Réalisation.

Le terme “haṭha”  signifie vigueur, violence. D’un point de vue symbolique, il exprime aussi la réunion heureuse des contraires, que l’on retrouve dessinées dans le praṇava, la syllabe sacrée om  (le croissant lunaire accueillant le point solaire).

D’un point de vue technique, le Hatha-Yoga est une discipline d’harmonisation et de développement des facultés psychologiques (concentration, sérénité) et corporelles (puissance et souplesse) poussées à leur perfection.

Les principaux ouvrages qui présentent cette méthode, développée a la fin du premier millénaire de notre ère dans la secte tantrique des Goraknath, sont l’Hatha-yoga-Pradipika et à la Gheranda-Samhita.

Philosophie du yoga

La préoccupation première de la pensée indienne a de tout temps été la position de l’homme par rapport à l’univers et plus précisément la dualité de sa condition : d’une part l’asservissement aux conditions physiques et matérielles, et d’autre part l’aspiration violente à un dépassement de ces conditions.

Ces deux aspects fondamentaux du problème humain ont orienté toutes les recherches au cours des siècles, partant de l’analyse des conditions d’asservissement, pour aller jusqu’aux méthodes très élaborées de déconditionnement. Les Yoga-Sutra précisent ce cheminement : détachement, cessation des activités du mental, contentement.

Le but ultime est la quête d’une harmonie, d’une unité corps et esprit,  la prévention ou la cessation des modifications à l’état subtil au sein du mental (manas), sources du karma.

Cette harmonie ou cet état s’inscrit dans l’instant présent, et est potentiellement accessible a tout être humain.

Le yoga est une philosophie sans exclusive, toutes les convictions, mêmes religieuses ou humanistes, peuvent y trouver leur compte. Pour autant, le yoga n’est pas une religion. Le yoga proposant l’union, les choix religieux ou non sont respectés. L’essentiel étant la cessation des perturbations du mental, cela induit : le respect d’autrui, la paix et la non-violence.

Les différents pays du Yoga

Le yoga a été pratiqué par les Égyptiens, les Bouddhistes, les Tibétains et bien entendu les Indiens. En Europe le Yoga est apparu beaucoup plus tard.

Au début du XX ème siècle le yoga réapparaît. En 1924, Sri Krishnamacharia fonde une école de yoga qui va modéliser le Hatha-Yoga tel qu’il est connu en Occident.

 

Les différentes formes des mantras
Pratiquer la méditation en marchant

Voir aussi :